Shooting photo : Kung-fu au Monal

Une série photo assez éloignée de mes habitudes ! Mon ami Jérôme est prof de Kung-fu à ses heures perdues. Il m’avait demandé au printemps précédent de lui faire quelques photos pour son asso. Mais le résultat (lumière, environnement) n’était pas satisfaisant. C’est pourquoi nous avons profité des lumières de l’automne pour refaire une séance de Kung-fu au Monal.

Le Monal, si vous ne connaissez pas, c’est bien dommage. C’est peut-être le paysage le plus emblématique de toute la Tarentaise. Un hameau d’alpage niché au creux d’une combe glaciaire, avec en toile de fond les glaciers du Mont Pourri. Bref, c’est une carte postale parfaite, et un beau fond d’écran pour une séance photo. Il y a même des petits étangs pour jouer avec les reflets.

Je ne vais pas vous expliquer le Kung-fu, je ne connais rien au sujet. Alors place aux photos !

Nous avons d’abord utilisé les majestueux glaciers du Mont Pourri comme toile de fond, le plus délicat fut ici de gérer le contre-jour. J’ai essayé de varier les cadrages autant que les focales. Mon principal regret est de n’avoir pas vu un petit soucis de mise-au-point avec mon télé-objectif. Dommage, j’aimais bien l’impression de gigantisme qu’il donnait à la scène avec le personnage minuscule devant les glaciers…

Le village surplombé des falaises de son verrou glaciaire rendait bien aussi comme décor, surtout avec le jaune automnal des mélèzes. Nous avons aussi fait quelques tentatives de reflets sur un des petits lacs du village.

Vous pourrez trouver plus d’infos sur les activités de Jérôme sur sa page Facebook Shing Ling.

D’autres photos du Monal viendront peut-être un jour s’inviter dans ma galerie… Ça me titille d’aller y faire un lever ou un coucher de soleil.

Une réflexion sur « Shooting photo : Kung-fu au Monal »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *