Week-end dans les Hautes Combes

Les Hautes Combes du Jura ont toujours eu une place à part dans mon cœur. Une partie de ma famille vivant dans la région, j’y ai naturellement passé beaucoup de mes vacances pendant mon enfance. J’y venais autant l’été que l’hiver, pour goûter à la neige ou pour faire les foins avec les cousins.

Le relief, très doux, est particulièrement adapté au ski de fond, véritable institution régionale. Mes premiers souvenirs à skis ressemblent donc plus à la Transjurassienne qu’au Criterium de la Première Neige !

Mais cette fois-ci, c’est au printemps que j’y suis venu. Je voulais faire découvrir la douceur des paysages des Hautes Combes à ma petite famille. 3-4 jours pour profiter des jonquilles au moment où fondaient les derniers névés, dans la ferme des cousins.

J’ai aussi pu profiter largement de la météo clémente pour jouer un peu avec mon matériel photo, quitte à me coucher tard et me lever tôt. Ce ne sont certainement pas mes meilleures photos, mais c’est une partie de mon enfance.

Ce qui peut le plus surprendre le promeneur, c’est cet habitat dispersé. Historiquement, l’Abbaye de Saint Claude l’avait imposé comme une manière de diviser pour mieux régner. La commune de Bellecombe est la plus caractéristique, elle n’a carrément pas de village ! La Mairie-école était, fut un temps, le bâtiment le plus isolé de la commune. Les fermes sont dispersées de part et d’autre de la combe, sur plusieurs kilomètres. Elles ont toutes la même orientation vers le sud-ouest, offrant les tavaillons de cette façade aux intempéries.

Vous trouverez plus d’infos sur cette belle région sur le site des Hautes Combes du Jura. Quelques-unes des photos illustrant cet articles sont à retrouver en meilleure qualité dans ma galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *