Conflu’Art, exposition d’art contemporain

Vous avez peut-être vu passer l’info sur mes comptes Facebook et Instagram : cet été j’ai eu la chance d’exposer quelques-unes de mes photos. L’exposition d’art contemporain Conflu’Art réunit chaque année des sculpteurs, peintres et photographes à Verdun-sur-le-Doubs en Saône-et-Loire.

Des artistes de qualité

J’ai eu la chance, pour ma première grande exposition, d’être bien entouré. On pouvait retrouver à Conflu’Art les peintures de David Ribeiro, les esquisses de Claire Finotti, ainsi que les collages de Nicolas Maréchal. Anne Auger présentait aussi bien peintures que sculptures. On pouvait aussi y admirer les sculptures d’Alain Cognolato, Annick Dumarchey, et Bernard Denis. Était aussi présent mon ami Yannick Chirat, qui exposait lui aussi plusieurs sculptures.

Eaux libres à Conflu’Art

Conflu’Art était donc pour moi l’opportunité d’exposer un échantillon de ma série « Eaux libres », consacrée aux lacs d’altitude.

Avec un emplacement de 8m linéaires, j’avais la possibilité d’exposer 6 photos en grand format. J’avais déjà 4 photos de cette série en 40*60cm, encadrées par mes soins à l’époque où j’exposais à la galerie Art Espace Chevrière.

Pour compléter mon expo, j’ai investi dans deux nouveaux tirages. N’ayant pas le temps de fabriquer mes propres cadres, j’ai donc fait un choix plus couteux mais ô combien qualitatif : le contrecollage sur Dibon.

Mon ami Janjak Statkus a une fois de plus réalisé un travail magnifique. Le rendu du Dibon, particulièrement en grand format (60*90cm) est très impressionnant. Si l’absence de cadre m’avait fait hésiter, je n’ai plus douté un instant après accrochage !

Extinction stellaire aux Evettes

C’est peut-être la chance du débutant, mais j’ai eu le plaisir de réaliser une vente durant l’exposition Conflu’Art. C’est avec un plaisir immense que j’ai vu partir le tirage grand format de ma photo « Extinction Stellaire aux Evettes« . J’étais d’autant plus heureux qu’elle a été prise lors d’une sortie en montagne toute récente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *